Règles de bienséance sur un terrain de camping

Pour que votre séjour en VR sur un terrain de camping soit le plus heureux et paisible possible, il y a quelques règles de bienséance à observer afin d’entretenir des relations harmonieuses avec les autres campeurs et respecter l’environnement.

La parole est d’argent, le silence est d’or

Voilà une règle qui devrait être appliquée dès le couvre-feu édicté par l’administration du terrain de camping. Si vous passez une soirée arrosée autour du feu, n’oubliez jamais que l’occupant du terrain voisin s’est peut-être couché tôt parce qu’il prévoit se lever aux aurores pour pêcher ou escalader une montagne. Faites attention à ne pas faire de bruit une fois la nuit tombée.

Ramener ses déchets

Les terrains de camping plus développés comportent la plupart du temps des bacs à ordure afin que vous puissiez vous débarrasser de vos déchets. Cependant, peu de terrain de camping ont des bacs de recyclage et jeter de la matière recyclable, c’est pas très gentil pour l’environnement. Si vous campez sur des terrains moins fréquentés, il est fort possible qu’il n’y ait même pas de poubelle. Faites votre part : ramenez avec vous les déchets recyclables et même les ordures non recyclables si le terrain que vous occupez n’est pas équipé pour les recueillir.

Surveiller ses chiens

La plupart des terrains de camping demandent aux propriétaires d’animaux de compagnie de les tenir en laisse en tout temps. Ce n’est pas un caprice : les gens n’aiment pas rencontrer des chiens qui déambulent librement sur un terrain de camping. Par ailleurs, si votre chien a tendance à japper constamment lorsqu’il est en laisse, l’apporter avec vous en camping n’est peut-être pas la meilleure option. Dans ce cas, il serait probablement plus indiqué de le faire garder pendant votre voyage.

Remballer sa nourriture

Lorsque vous terminez un repas, assurez-vous de bien le remballer et d’avoir les contenants nécessaires pour ce faire. Il est bien souvent interdit de nourrir les animaux sauvages qui vivent sur le site de camping. De plus, il serait dommageable d’inviter de plus gros animaux à visiter votre VR ou votre tente pendant la nuit : coyotes et ours compris.

Apporter un seau

N’utilisez pas l’évier du terrain de camping pour faire votre vaisselle. Apportez plutôt deux sceaux avec vous afin de laver et rincer votre vaisselle. De plus, utilisez du savon biodégradable afin de ne pas polluer le terrain de camping avec vos eaux usées de vaisselle.

Ne pas ramasser le bois mort

Recueillir le bois mort en forêt est généralement interdit dans les parcs et sur les terrains de camping. Il y a de bonnes raisons pour cela : le bois mort a un rôle important dans la régulation des écosystèmes en forêt. Achetez plutôt votre bois du bureau de l’administration du camping ou encore de la quincaillerie du village.

Éteindre son feu de camp

Si vous pensez que les cendres fumantes du feu de camp ne peuvent se rallumer par elles-mêmes, détrompez-vous. Prenez toujours le temps de verser un seau d’eau sur votre feu afin de vous assurer qu’il est bel et bien éteint.

Circuler lentement

Il y a une limite de vitesse à respecter en voiture sur un terrain de camping, sachez-le ! Vos vacances pourraient rapidement devenir cauchemardesques si vous happez un enfant avec votre VR parce que vous rouliez trop vite pour éviter l’accident.

Nettoyer son terrain avant de partir

Faites votre part ! Le terrain que vous occupez momentanément devrait être plus propre quand vous partez que quand vous arrivez. Ramassez les déchets laissés par les campeurs précédents afin de protéger l’environnement et diminuer l’impact de votre séjour sur la faune et la flore locale.

Quels terrains de camping comptez-vous visiter cet été? Faites-nous le savoir sur TwitterFacebook ou Instagram.

Partager :

Sur clé

Articles Similaires

Vélos électriques : un guide écrit par un Boomer

Quelle est toute cette agitation autour des vélos électriques (E-Bikes) ? On les voit partout, même dans des magasins haut de gamme qui vendent des vélos de route ultra-performants pouvant coûter 10 000 $ et plus.

Comment mettre son VR à jour sans se ruiner

Heureusement, il existe des améliorations que vous pouvez apporter à votre roulotte vieillissante ou à votre motorisé sans vous ruiner, tout en améliorant considérablement votre confort sur la route.

Quelques suggestions de parcs canadiens moins fréquentés

Heureusement, le Canada est riche de ses parcs et certains sont moins fréquentés et plus facilement accessibles pour ceux qui recherchent un endroit plus calme à visiter en VR. Des destinations magiques qui se trouvent loin des sentiers bien battus et parcourus par des masses de touristes. Laissez-nous vous en présenter quelques-uns.

Guide des types de VR

Si vous êtes nouveau dans le monde des véhicules récréatifs (VR) et des caravanes de voyage, comprendre les différents types de véhicules offerts sur le marché peut être un peu intimidant. Utilisez ce guide pour découvrir les caractéristiques importantes qui distinguent chacun des types de VR.

Collecte de Témoins et Politique de Confidentialité

Nous avons mis à jour notre engagement en matière de confidentialité et collectons désormais des témoins pour vous proposer des publicités adaptées à vos intérêts sur Internet. Pour plus d’informations sur les témoins et comment les désactiver, consultez notre engagement de confidentialité. En savoir plus